np_language_1614104_000000 Created with Sketch. CA | FR
États-Unis
Fermer
 
 
 

HUB International – Perspectives 2021

Avantages sociaux des employés

 

Transformer l’incertitude en occasions

Retour à toutes les perspectives

Offrir une meilleure expérience aux employés

Cette année, les fermetures et le télétravail ont forcé les employeurs à trouver de nouvelles façons de soutenir leurs employés et de garder le contact avec eux. Pour demeurer concurrentielles, les organisations doivent offrir davantage de services virtuels à leurs employés en plus de composer avec les coûts.

La pandémie a complètement transformé le monde du travail. Avec plus d’employés que jamais travaillant de la maison, la vision des avantages sociaux a également changé.

Plus que jamais auparavant, les employés veulent avoir accès à un éventail de services virtuels, notamment pour l’adhésion aux avantages sociaux auprès des RH, la télémédecine et l’éducation financière.

En 2021, les employés voudront avoir accès à un éventail de services virtuels, notamment pour l’adhésion aux avantages sociaux auprès des RH, la télémédecine et l’éducation financière. Ils souhaiteront aussi que leur employeur soit attentif à leurs besoins d’ici la fin de la pandémie. Quant aux entreprises, elles poursuivront leur travail pour créer des programmes durables et abordables. Chaque organisation devra trouver l’équilibre entre tous ces éléments.

Voici un aperçu du secteur des avantages sociaux pour 2021 :

« La pandémie de COVID-19 a accentué le besoin de meilleures technologies pour rehausser l’efficacité administrative et l’accès aux services de santé, et les employeurs devront agir. »

1. Les SIRH poursuivent leur croissance.

En plus de réduire les coûts, les systèmes d’information sur les ressources humaines (SIRH) favorisent la précision et l’efficience. En effet, des audits de conformité ont mis en lumière des incohérences dans les données d’adhésion de près du quart des employés. Ces données incluent le nom et l’adresse des employés, ainsi que d’autres renseignements dont l’exactitude est importante. Des systèmes de RH qui communiquent avec transparence avec les autres services, que ce soit pour l’adhésion aux avantages sociaux ou pour des questions administratives, s’avèrent donc essentiels.

De nos jours, bon nombre d’organisations cherchent à se doter d’un SIRH compatible avec des programmes déjà en place. Un système rationalisé procure une aide précieuse pour les entreprises souhaitant simplifier leur processus de renouvellement et offrir l’adhésion en ligne, surtout quand la plupart des employés font du télétravail. Par exemple, ceux qui travaillent dans un bureau à domicile improvisé ne peuvent parfois pas imprimer les documents pour les signer et les envoyer par la poste. Mais ils ont accès à Internet. Les employeurs qui offriront un processus d’adhésion et de renouvellement entièrement virtuel en sortiront gagnants.

Les employeurs qui offriront un processus d’adhésion et de renouvellement entièrement virtuel en sortiront gagnants.

« Les outils d’analytique donnent aux employeurs une vision plus juste et plus complète des données démographiques de leur organisation, ce qui leur permet de créer des programmes flexibles qui répondent aux besoins de leurs employés. »

2. Les entreprises utilisent l’analytique pour mieux comprendre les besoins de leurs employés et y répondre.

Il n’est désormais plus suffisant d’offrir une couverture des soins paramédicaux et dentaires. Les employés d’aujourd’hui veulent pouvoir compter sur le soutien entier de leur employeur pour réduire le stress qu’ils vivent. Par exemple, au début de la pandémie, plusieurs ont eu besoin d’aide pour s’occuper de leurs enfants ou d’une personne âgée. La couverture des services de santé mentale, en ligne et sur demande, a ainsi gagné en importance. Puisque la pandémie est loin d’être terminée, le stress financier constitue un autre enjeu important. Les organisations cherchent des façons d’offrir des ressources à ce sujet à leurs employés.

Par ailleurs, une approche novatrice plus personnalisée en matière d’avantages sociaux sera un élément différenciateur clé pour de nombreuses organisations. Les entreprises n’ont plus à s’appuyer sur des données globales. Les outils d’analytique donnent aux employeurs une vision plus juste et plus complète des données démographiques de leur organisation, ce qui leur permet de créer des programmes flexibles qui répondent aux besoins de leurs employés tout en économisant. Une des meilleures façons de soutenir les employés demeure avant tout l'adoption d'une stratégie d’avantages sociaux qui reflète la vision et les valeurs de l’organisation.

« L’essor des services virtuels a été plus marqué dans les six derniers mois qu’au cours des dix dernières années. »

3. Avec la distanciation sociale, les options de soins de santé virtuels se sont multipliées.

Auparavant, la télémédecine était axée sur les soins primaires, mais ses applications ont beaucoup évolué. En effet, l’essor des services virtuels a été plus marqué dans les six derniers mois qu’au cours des dix dernières années. Les fournisseurs de soins de santé offrent maintenant un éventail de services (consultations de base, soins paramédicaux, pharmacie en ligne) qui répondent aux besoins des employés en temps réel.

L’offre sera bonifiée à mesure que les patients deviennent plus à l’aise avec les services en ligne. Les services de santé mentale connaissent notamment une croissance rapide. De plus en plus d’options sont offertes sur demande. Même si la croissance des services virtuels est positive dans l’ensemble, ce sont souvent les assureurs qui choisissent les options offertes dans les régimes, sans consulter les promoteurs. De nombreux promoteurs ont toutefois besoin d’exercer un meilleur contrôle sur le coût de leur régime et ne veulent pas se faire imposer des options par les compagnies d’assurance. À partir des données disponibles, les courtiers peuvent aider les promoteurs à déterminer les services dont ils ont besoin et la couverture appropriée.

« Les Canadiens veulent un programme d’avantages sociaux qui les aideront à prendre soin d’eux. »

4. La prévention est au cœur des priorités.

Les Canadiens accordent plus d’importance que jamais au mieux-être. Ils veulent un programme d’avantages sociaux qui les aideront à prendre soin d’eux. Par exemple, les employeurs qui ajoutent une plateforme virtuelle de mise en forme à leur programme d’avantages sociaux se démarqueront, surtout auprès des milléniaux, qui représentent environ 50 % du personnel. Avec une plateforme complète offrant des cours individuels ou en groupe, des séances avec un entraîneur, des défis et des récompenses, les employés qui n’ont pas accès à un centre d’entraînement ou qui n’ont pas les moyens d’y aller auront une solution de rechange pour rester en forme et avoir plus d’énergie. L’activité physique est fortement liée à la santé mentale et à la résilience, mais on l’oublie souvent, et cela peut être très coûteux.

Beaucoup d’employés feront toujours du télétravail en 2021, et même dans les années qui suivront. Il sera donc crucial que les employeurs s’assurent que les blessures musculo-squelettiques ne deviennent pas des problèmes chroniques pour éviter une augmentation des coûts liés aux soins paramédicaux (massothérapeutes, chiropraticiens et physiothérapeutes, etc.). Ils devront intégrer à leur programme d’avantages sociaux des conseils et du soutien pour s'assurer que les employés ont un espace de travail ergonomique à la maison. Si cet aspect est négligé, les coûts exploseront au cours des prochaines années. C’est particulièrement important en ce moment, car beaucoup d’employés travaillent dans des conditions qui ne sont pas optimales. Quelques modifications permettront de réduire le risque de blessure.

Perspectives de l’industrie du cannabis pour 2021

Les organisations qui souhaitent inclure le cannabis dans leur couverture devraient profiter de cette période pour en apprendre plus sur l’industrie.

En savoir plus

« Comme les baby-boomers qui partent à la retraite sont souvent remplacés par des milléniaux, les priorités financières des employés ne sont plus les mêmes. »

5. Les employés veulent plus de ressources pour améliorer leurs connaissances et leur mieux-être en matière de finances alors que leurs priorités financières changent.

Le stress financier est une réalité pour bien des Canadiens, même en temps normal. Les fermetures d’entreprises, les pertes d’emploi et la situation précaire des retraités provoquent des niveaux de stress encore plus élevés en ce moment. Pour aider les employés vivant ce genre de stress il importe d’offrir des formations sur les finances adaptées aux besoins de chaque génération.

De plus, comme les baby-boomers qui partent à la retraite sont souvent remplacés par des milléniaux, les priorités financières des employés ne sont plus les mêmes. Les plus jeunes sont moins préoccupés par la retraite. Leur priorité est plutôt de rembourser leurs prêts étudiants ou d’épargner pour l’achat d’une maison. En cette période d’incertitude, les employés se posent plus de questions. Ils privilégieront donc les conseillers qui leur fourniront des réponses concrètes et leur offriront, à eux et à leur famille, le soutien dont ils ont besoin.

6. De nouveaux médicaments de spécialité continueront d’être approuvés.

Le portefeuille de produits pharmaceutiques regorge de médicaments onéreux qui peuvent coûter plus de 10 000 $ par année. Pour assurer la durabilité de leurs régimes d’assurance médicaments, les employeurs doivent gérer le coût de ces médicaments. Plus le projet de régime national d’assurance médicaments (en anglais seulement) du gouvernement fédéral avancera, plus il y aura de questions sur le rôle des compagnies d’assurance au Canada.

Puisque ce régime prendra un certain temps à mettre en œuvre, les conseillers et les promoteurs des régimes auront besoin de renseignements à jour pour s’y retrouver en matière de médicaments de spécialité. Il sera notamment essentiel que les promoteurs aient accès aux plus récentes données sur ces médicaments (avantages, risques, prix, etc.) pour pouvoir gérer les coûts et d’autres enjeux connexes.

 

« Nous approchons probablement un tournant décisif avec l’attribution d’un numéro d’identification de médicament (DIN) au cannabis. »

7. Le cannabis pourrait bientôt avoir un numéro d’identification de médicament (DIN).

Depuis que le cannabis a été légalisé il y a deux ans, la demande d’études et d’essais cliniques pour démontrer son efficacité est en hausse. Les bienfaits du cannabis sur différents problèmes de santé sont connus depuis longtemps. La pression quant à un resserrement des règles et des normes est cependant de plus en plus grande, pour arriver à une posologie standardisée à des fins médicales. Nous approchons probablement un tournant décisif avec l’attribution d’un numéro d’identification de médicament (DIN) au cannabis.

Afin de pouvoir rembourser les produits du cannabis, les entreprises doivent actuellement faire preuve de créativité, en offrant par exemple cette couverture dans un régime flexible. Si on lui attribue un DIN, le cannabis pourra également être traité comme n’importe quel autre médicament, ce qui se traduira par des économies pour les participants des régimes. Cette situation suscitera des questionnements sur d’autres sujets, comme les politiques d’interdiction des drogues en milieu de travail et le droit des employés de consommer du cannabis au travail. Les conseillers et les promoteurs des régimes chercheront à obtenir de l’information et des conseils sur les meilleures façons d’incorporer la couverture du cannabis aux régimes d’assurance médicaments. Ils ont intérêt à se préparer à ce changement, qui sera le plus important des 10 dernières années dans le secteur de l’assurance médicaments.

Succès en 2021 et dans les années qui suivront

La pandémie a entraîné plusieurs changements et améliorations en matière d’avantages sociaux dans les organisations à l’échelle du Canada. Elle a accentué le besoin de meilleures technologies pour rehausser l’efficacité administrative et l’accès aux services de santé, et les employeurs devront agir.

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour rester informé et recevoir des perspectives et des mises à jour en 2021.